Les concours

Les sapeurs-pompiers non-officiers sont fonctionnaires de la fonction publique territoriale, ils entrent dans le cadre d’emplois de catégorie C.
Ils exercent leurs fonctions dans les services d’incendie et de secours où ils sont placés sous l’autorité du Directeur Départemental, du chef de centre et de l’ensemble de leurs supérieurs hiérarchiques.
Les sapeurs participent en qualité d’équipier, à la prévention des risques de toute nature, à la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les accidents, sinistres et catastrophes ainsi qu’aux activités de formation et à la gestion des services d’incendie et de secours dans lesquels ils sont affectés.

Comment devenir sapeur ?

Le recrutement en qualité de sapeur intervient après inscription sur liste d’aptitude à la suite de la réussite à l’un des deux concours sur épreuves (voir conditions et nature des épreuves pages suivantes).
L’inscription sur liste d’aptitude est valable 3 ans. Passé ce délai, les lauréats perdent le bénéfice de leur concours (sauf report égal au temps passé en congés de maternité, durant cette période).
La réussite au concours ne vaut pas recrutement, le lauréat se trouve inscrit sur une liste d’aptitude et doit faire acte de candidature auprès d’un établissement public départemental.

Il existe 2 concours :

Le 1er concours est ouvert aux candidats titulaires au 1er janvier de l’année en cours :
- du brevet d’étude du 1er cycle (B.E.P.C.), brevet des collèges ou diplôme national du brevet
- d’un diplôme homologué du niveau V (CAP, B.E.P …)

Ces conditions de diplômes ne sont pas opposables aux mères de famille d’au moins 3 enfants, ou aux sportifs de haut niveau (dont la liste est arrêtée par le Ministre des Sports).

Le 2ème concours est ouvert aux candidats remplissant les 3 conditions ci-dessous à la date de la 1ère épreuve du concours :
- être sapeur-pompier volontaire
- justifier de 3 ans de service en qualité de sapeur-pompier volontaire, de jeune sapeur-pompier, de volontaire civil, de sapeur-pompier auxiliaire ou de militaire de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris ou du bataillon des marins-pompiers de Marseille ou des UIISC (services cumulables)
- avoir suivi avec succès la formation initiale de sapeur-pompier volontaire ou une formation équivalente

Conditions générales d’accès communes aux 2 concours :
- Être âgé de 18 ans au moins et 25 ans au plus le 1er janvier de l’année du concours
- Être de nationalité française ou ressortissant de la communauté européenne
- Jouir des droits civiques
- Ne pas avoir un casier judiciaire n° 2 comportant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions- Être en position régulière au regard du code du service national- Satisfaire aux tests médicaux effectués par un médecin sapeur-pompier
- Satisfaire aux épreuves déterminantes de la valeur fonctionnelle et du contrôle de la faculté d’équilibre
- Absence de difformité incompatible avec le port de l’uniforme
- Taille minimum exigée : 1,60 m
Report d’âge possible : 
- d’un an par enfant ou personne à charge,
- de la durée du service national accompli, 
- de la durée de l’engagement dans l’armée (dans la limite de 10 ans),de la durée des services publics accomplis en qualité d’agent titulaire ou non, y compris la durée des services accomplis en qualité de sapeur-pompier volontaire.

En remplissant ces conditions, vous pouvez alors vous présenter au concours de sapeur-pompier professionnel non officier, organisé au niveau départemental.

Epreuves d’admissibilité :

- Epreuves physiques et sportives

Ces épreuves ne sont pas notées, mais éliminatoires. Pour pouvoir accéder à l’épreuve suivante, le candidat doit avoir réalisé les performances requises :
1- Test de Natation (50m. nage libre)
2- Épreuve d’endurance cardio respiratoire 
3- Épreuve d’endurance musculaire abdominale
4- Épreuve d’endurance musculaire des membres supérieurs
5- Épreuve de souplesse
6- Épreuve de vitesse coordination

- Épreuve écrites
1er concours :
1°) Questions à réponses ouvertes et courtes posées suite au visionnage d’un document audiovisuel, diapositives, ou photographies se rapportant à un sujet de portée générale (1 heure, coefficient 3).
2°) Deux problèmes de mathématiques (1 heure 30, coefficient 3 – niveau B.E.P.C.)

2ème concours :
1°) Questions à réponses ouvertes et courtes posées suite au visionnage d’un document audiovisuel, diapositives, ou photographies se rapportant à un sujet de portée générale (1 heure, coefficient 3).
2°) Questions à réponses ouvertes et courtes portant sur les unités de valeur relatives à la formation des sapeurs-pompiers volontaires 2ème classe (1 heure, coefficient 3).
Si les épreuves d’admissibilité ont été réussies, le candidat pourra passer les épreuves d’admission

Epreuve d’admission :
1er concours :
Entretien avec le jury (15 minutes coefficient 4) visant à apprécier les qualités de réflexion du candidat, ses connaissances générales et sa motivation.

2ème concours :
Entretien avec le jury (15 minutes coefficient 4) visant à apprécier les aptitudes générales et professionnelles du candidat ainsi que ses motivationsLes suites du concours

La réussite au concours ne vaut pas recrutement, le lauréat se trouve inscrit sur une liste d’aptitude et doit faire acte de candidature auprès d’un établissement public départemental. Les candidats recrutés sur la liste d’aptitude sont nommés, par l’autorité territoriale investie du pouvoir de nomination, sapeurs 2ème classe stagiaires, pour une durée d’un an.Les stagiaires sont astreints, dès leur recrutement, à suivre une Formation Initiale d’Application (FIA) qui a pour objet de leur permettre d’acquérir les connaissances nécessaires à la tenue de leur emploi. Les stagiaires ne peuvent se voir confier de missions à caractère opérationnel avant d’avoir suivi cette formation (sauf cas particuliers).

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter le service concours du SDIS 44 au 02.28.09.82.12.



Le concours de lieutenant

Les lieutenants de sapeurs-pompiers sont fonctionnaires de la fonction publique territoriale, ils entrent dans le cadre d’emplois de catégorie B.

Ils exercent leurs fonctions dans les services d’incendie et de secours où ils sont placés sous l’autorité du Directeur Départemental, du chef de centre et des officiers de sapeurs-pompiers de grade supérieur.
Les lieutenants coordonnent et dirigent les personnels et les moyens engagés dans toutes les missions dévolues aux services départementaux d’incendie et de secours. 
Ils participent à la prévention des risques de toute nature, à la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les accidents, sinistres et catastrophes ainsi qu’aux activités de formation et peuvent se voir confier des tâches de gestion administrative et technique.
Sous réserve d’avoir exercé pendant 3 ans un commandement opérationnel, équivalent au moins à celui de chef de groupe et d’être titulaires des unités de valeurs définies par arrêté, les lieutenants peuvent exercer les fonctions de chef de centre de secours.

Comment devenir lieutenant de sapeurs-pompiers ?
Le recrutement en qualité de lieutenant de sapeurs-pompiers intervient après inscription sur liste d’aptitude à la suite de la réussite au concours externe (voir conditions et nature des épreuves pages suivantes) ou concours interne ou à l’examen professionnel.
La réussite au concours ne vaut pas recrutement, le lauréat doit chercher un emploi. 
Les candidats inscrits sur la liste d’aptitude doivent être recrutés dans un délai de trois ans à compter de leur inscription. Passé ce délai, ils perdent le bénéfice de leur concours (sauf report égal au temps passé en congés de maternité, durant cette période).

Conditions générales d’accès au concours externe
- Être de nationalité française ou ressortissant de la communauté européenne
- Jouir des droits civiques
- Ne pas avoir un casier judiciaire n° 2 comportant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions
- Être en position régulière au regard du code du service national
- Être titulaire au moins d’un des titres ou diplômes de niveau II ou homologués à ce niveau (bac+3)
(Les conditions de diplômes ne sont pas opposables aux mères de famille d’au moins 3 enfants ou aux sportifs de haut niveau (dont la liste est arrêtée par le Ministre des Sports).Taille minimum exigée : 1,60 m 
- Être âgé de 29 ans au plus le 1er janvier de l’année du concours
Report d’âge possible : 
- d’un an par enfant ou personne à charge,
- de la durée du service national accompli, 
- de la durée de l’engagement dans l’armée (dans la limite de 10 ans),
- de la durée des services publics accomplis en qualité d’agent titulaire ou non, y compris la durée des services accomplis en qualité de sapeur-pompier volontaire. 
Pas de limite d’âge : pour les mères de famille d’au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau (dont la liste est arrêtée par le Ministre des Sports).

Epreuves d’admissibilité :

- Épreuves Physiques et Sportives
Ces épreuves ne sont pas notées, mais éliminatoires.Pour pouvoir accéder à l’épreuve suivante, le candidat doit avoir réalisé les performances requises :
1- Test de Natation (50m. nage libre)
2- Épreuve d’endurance cardio respiratoire 
3- Épreuve d’endurance musculaire abdominale
4- Épreuve d’endurance musculaire des membres supérieurs
5- Épreuve de souplesse
6- Épreuve de vitesse coordination

- Épreuve écrites
1- Rédaction d’une note de synthèse et suivie de la présentation d’une note formulant des propositions argumentées sur une question posée (4 heures, coefficient 4)
2- Questionnaire à choix multiple portant sur des questions de culture générale sur problèmes politiques, économiques, culturels et sociaux du monde contemporain (2 heures, coefficient 2)
3- Questionnaire à réponses ouvertes et courtes portant sur la défense et la sécurité civiles (2 heures, coefficient 2)

Épreuves d’admission :

1- Entretien avec le jury 
(25 minutes et 25 minutes de préparation - coefficient 4)
- présentation du candidat et ses motivations (5 minutes)
- exposé du candidat sur un sujet d’actualité tiré au sort (5 minutes) et questions du jury (15 minutes)

2- Épreuve de langue vivante étrangère 
(15 minutes sans préparation – coefficient 1) 
Choix de la langue lors de l’inscription : allemand, anglais, espagnol ou italien.

Les suites du concours :
Les candidats recrutés sur la liste d’aptitude sont nommés, par arrêté conjoint du préfet et l’autorité territoriale investie du pouvoir de nomination, lieutenants stagiaires, pour une durée de 18 moisLes stagiaires sont astreints, dès leur recrutement, à suivre une formation initiale d’application (FIA) à l’École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers .

↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension