LDJR pompier

Lance à débit et jet réglables

 

Cette génération de lances succède aux lances dites « traditionnelles », ou lances tronconiques, simples cônes tronqués.

La sémantique DSC lui attribue le nom de « lance à débit et jet réglables »1 en remplacement du terme inapproprié de « lance à débit variable » qui ne prend pas en compte la possibilité de réglage du jet

Sur ces lances, de conception récente, le robinet avant-arrière permet de régler le débit du jet tandis qu'une bague tournante règle la forme du jet :

  • Jet droit, de forte puissance, pour arroser la base de flamme et/ou rabattre les flammes (feux de toiture…). Il n'existe pas de réel jet bâton sur ce type de lance du fait de la conception même de la lance.
  • Jet diffusé d'attaque, pour former un nuage de gouttelettes, permettant le refroidissement des gaz de combustion (chaud) situés en partie haute d'un local (clos ou semi-ouvert). Le but de ce jet étant d'obtenir un fort pouvoir de refroidissement en utilisant un minimum d'eau, pour faire le moins de dégâts possible (feux d'appartements…). Ce jet est utilisé lors du crayonnage afin de neutraliser les énergies car il offre une portée suffisante et une dispersion de goutelettes absorbant les calories.
  • Jet diffusé de protection, formant un écran d'eau pulvérisée le plus large possible devant le porteur, pour se protéger au maximum de la chaleur si le besoin s'en fait sentir. Il sera utilisé lors de progression lance ouverte ( feu de bouteille de gaz ou feu de VL au GPLc).

La notion de jet diffusé est apparue en 1950 sur proposition du chef Lloyd Layman du Parkersburg W V Fire Department (États-Unis).

Les lances les plus récentes sont munies d'une poignée ergonomique de type pistolet. Ces poignées permettent de faciliter la prise en main de la lance, facilitant la progression du porteur.

Selon les marques les caractéristiques peuvent varier, tel le réglage du débit qui peut se régler au moyen d'une bague en lieu et place de la poignée.

Il convient de toujours tester les lances afin d'en évaluer les réelles capacités hydrauliques. 

Les différents débits théoriques possibles sont déterminées par le diamètre de la lance (une modification de pression à la lance entraine une modification de débit):

  • Diamètre 22 mm → lance 250 l/min
  • Diamètre 45 mm → lance 500 l/min
  • Diamètre 70 mm → lance 1000 l/min

Fichier:LDV 40.jpg
Lance de 40 mm

Fichier:LDV 65.jpg
Lance de 65 mm

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension

×