Avantages accordés aux SP

Les vacations horaires : 

dédommagement versé pour les interventions, les manœuvres, la formation, les gardes et astreintes à tout SPV.
Le taux varie en fonction du grade du SPV et du moment où se déroule l'intervention (jour, nuit, week-end et jours fériés).

L'allocation de vétérance : 

allocation versée annuellement à tout S.P.V. ayant accompli une certaine durée de service. C'est une reconnaissance pour service rendu.
Elle se compose d'une part forfaitaire (environ 298 euros) et d'une part variable (fonction des services accomplis par l'intéressé).

L'allocation de réversion :

allocation versée aux ayant droits de tout S.P.V. décédé en service commandé (conjoint, descendants...). Elle se compose également d'une part forfaitaire et variable.

Ces différents avantages ne sont pas soumis à l'impôt, ils sont incessibles et insaisissables.

La protection sociale:

la loi n° 91-1389 du 31 décembre 1991 prévoit des dispositions particulières pour tout S.P.V. en cas d'accident survenu ou de maladie contractée en service.

gratuité sa vie durant de tous les frais médicaux, chirurgicaux, de rééducation...
indemnités journalières compensant la perte de revenu qu'il subit pendant l'incapacité temporaire de travail.
allocation ou rente d'invalidité permanente.

Commentaires (5)

1. trou du cul (site web) mardi 24 avril 2012

cc les gens

2. nom (site web) mardi 24 avril 2012

3. Webmaster jeudi 25 août 2011

Avec un peu de recherche

> http://www.pompiers.fr/index.php?id=25170

4. wissart mercredi 17 août 2011

je voudrais savoir si les nouvelles loi en faveur des volontaires sont sorties merci

5. Francis mardi 30 novembre 2010

Bonjour,

j'ai été SPV plus de 20 ans

En 2003 j'ai eu en intervention un grave accident cardiaque, j'avais 49 ans.

Durant toute mon hospitalisation et rééducation aucune aide dans les démarches, aucun soutien moral ni financier de la part de mon SDIS ou de l'UD

J'ai du prendre un avocat pour percevoir seulement en 2009 mon réglement des IJ et je suis loin du montant de mes revenus en activité.

Depuis je suis en invalidité,je ne peux plus travailler, j'ai un de mes fils ancien SPV qui pert la vue lui aussi aucun soutien, mon épouse a eu un cancer en 2009 !

Malgré des courriers et appels téléphonique au SDIS, UD, Fédération Nationale, Caisse des dépôts a ce jour je ne perçoit RIEN et personne se bouge.

Si vous avez un conseil ou une solution Merci

Si non je vais transmettre mon dossier à l'avocat.

Pour vous qui êtes en activité demandez par écrit vos garanties en cas d'accident de services ou autre

Bon courage

Francis

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension