Une gigantesque tempête de feu fait au moins 40 morts dans le nord d'Israël

  • Par pompiers-18
  • Le vendredi 03 décembre 2010
  • Commentaires (0)

Au moins 40 personnes, presque tous des gardiens de prison, ont péri dans un gigantesque incendie de forêt qui continuait de ravager jeudi soir le mont Carmel, dans le nord d'Israël, le plus meurtrier de l'histoire du pays.

"En cette heure où le feu ravage le mont Carmel, il y a de nombreuses victimes. Toutes les forces de l'Etat sont mobilisées afin de sauver les blessés et stopper le feu. C'est un désastre sans précédent", a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un communiqué.

M. Netanyahu a appelé la Grèce, Chypre, l'Italie et la Russie à fournir un support aérien pour "aider à éteindre l'incendie du Carmel", un massif montagneux boisé près du port d'Haïfa.

Trente membres du corps spécial grec de lutte contre les catastrophes (Emak) se préparaient dans la soirée à rallier Israël, de même que quatre canadairs CL-415 grecs.

La Bulgarie doit aussi dépêcher 90 pompiers et Chypre s'est déclaré prêt à "aider Israël".

"Il y a environ 45 victimes, dont une quarantaine de morts", a indiqué le service des ambulances israélien dans un communiqué.

Ce dernier a ensuite confirmé formellement le décès de 22 victimes, ajoutant que les autres étaient portées disparues.

Trois personnes sont par ailleurs grièvement blessées.

Les gardiens de prison tués --dont un certain nombre appartenant à la communauté arabe druze-- étaient en formation et se trouvaient à bord d'un bus pénitentiaire, selon une source policière.

Des photographes de l'AFP ont vu une vingtaine de corps calcinés --certains saisis dans un dernier geste désespéré-- gisant à côté de la carcasse du véhicule, ceux de personnels de la maison d'arrêt de Damon, évacuée en raison de l'incendie.

"Le bus était en route pour renforcer le personnel de Damon afin de sécuriser le transfert de détenus vers d'autres prisons", a expliqué à la télévision Yaron Zamir, porte-parole de l'administration pénitentiaire.

"Quiconque a vu une tempête de feu saura ce que je veux dire. Ils (les gardiens de prison décédés, ndlr) n'avaient aucune chance de survie, aucune protection. Ils sont juste tombés sur la route et ont été brûlés vifs", a témoigné un pompier, Doudou Vanunu, sur Channel 2.

Des policiers et d'autres gardiens de prison étaient par ailleurs portés disparus, a indiqué le ministre de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch à la télévision.

Le sinistre, qui s'est déclaré vers 11H30 (09H30 GMT) et dont l'origine n'était pas connue, n'était toujours pas maîtrisé en début de soirée. Il a parcouru près d'un millier d'hectares.

"Il se dirige vers l'ouest", a expliqué M. Aharonovitch, en précisant que la ville de Haïfa n'était pas menacée pour le moment.

"Nous nous concentrons sur l'évacuation des blessés et des corps", a-t-il encore dit.

Les 1.500 soldats du feu israéliens ont été appelés à se mobiliser et l'armée a été mise à la disposition des secours.

L'Université de Haïfa a annoncé l'évacuation préventive du campus, soulignant toutefois que le site n'était pas menacé. Ont également été évacués un kibboutz, un hôtel de luxe, un hôpital psychiatrique et une prison militaire.

Le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld a affirmé que la police enquêtait sur une éventuelle origine criminelle mais prévenu qu'il était "prématuré" d'indiquer la cause du sinistre.

Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a adressé ses condoléances au président israélien Shimon Peres, selon la présidence d'Israël.

Le Proche-Orient, déjà naturellement aride, connaît une sécheresse exceptionnelle depuis plus d'un mois. Les services météorologiques ont relevé à la mi-journée un température de 31 degrés dans la région de Haïfa, avec des vents de 30 km/heure.

Un ordre religieux de l'Église catholique romaine, l'Ordre du Carmel (Carmes et Carmélites), a été fondé au XIIe siècle sur le mont du Carmel, mentionné dans la Bible, qui y situe la résidence du prophète Elie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension

×