Un sapeur pompier tombe d'un toit

  • Par pompiers-18
  • Le mercredi 08 février 2012
  • Commentaires (1)

BUZANCY (Ardennes). Lourde chute d'un toit, hier, pour un jeune sapeur-pompier vouzinois lors d'une intervention sur un feu de cheminée. Dans la soirée, son état était toutefois rassurant.

 

NOUVELLE preuve des risques attachés à la mission de pompier, hier après-midi à Buzancy. Lors d'une intervention sur un feu de cheminée, plutôt classique en cette saison, un sapeur-pompier de Vouziers a lourdement chuté du toit de l'habitation.

Des contusions mais rien de cassé

« Alors qu'il faisait une reconnaissance sur la toiture de la maison à l'aide d'une échelle, il a glissé, soit sur le revêtement soit sur la descente d'eau pas très costaude, et est tombé d'environ 4-5 mètres sur le dos », expliquaient les sapeurs-pompiers.
Si aucun dégât matériel, ni aucune propagation n'étaient à déplorer dans le sillage du feu de cheminée, la chute de la jeune recrue, avait, elle, de quoi inquiéter. Âgé de 21 ans, le soldat du feu blessé souffrait de douleurs au dos et à un bras, mais n'avait toutefois pas perdu sa sensibilité au niveau des jambes, ce qui laissait espérer que son état n'était pas trop critique.
Appelée sur place en renfort, une ambulance a conduit le jeune Vouzinois à l'hôpital Maison Blanche à Reims pour qu'y soient réalisés tous les examens et scanner nécessaires. Dans la soirée, heureusement, les nouvelles étaient rassurantes.
« Les différentes radios réalisées ont permis d'établir qu'il n'avait rien de cassé », indiquait, hier soir, le commandant Pascal Frenneaux, responsable du groupement de Vouziers.
« Il a des contusions un peu partout et a du mal à s'asseoir. Ils vont le garder une nuit en observation, mais il devrait pouvoir ressortir demain (aujourd'hui).»
Le jeune volontaire, qui vient de décrocher un CDI à la Nestlé de Challerange, devait reprendre son service, ce mercredi. « Mais en fonction de comment il se sentira, il pourrait être arrêté toute la semaine », précisait le commandant Frenneaux. En espérant que son employeur ne lui en tienne pas rigueur.
Pour Pierre Cordier, conseiller général du canton de Nouzonville et « patron » des pompiers ardennais, « c'est une nouvelle fois un homme qui se blesse en faisant son boulot ».

Penser à ramoner

« J'ai été prévenu en début d'après-midi, peu après l'accident, continue-t-il. D'après les informations que l'on m'a transmises, cet homme était en train d'installer une échelle sur un toit lorsqu'il a glissé sur les tuiles, malgré les chaussures adaptées dont tous nos hommes sont dotés. Au départ, on m'indiquait une hauteur de 7 mètres, mais il semble qu'elle était plus proche de 4. J'ai eu de ses nouvelles il y a peu (hier soir) et le pronostic vital n'est pas engagé. Il a été transféré directement sur Reims et nous sommes bien sûr en contact avec l'équipe médicale pour suivre son évolution de santé. »
Mais au-delà de l'émotion légitimement suscitée par cette chute, le conseiller général tient à asséner quelques vérités toujours bonnes à entendre : « Cet accident, qui aurait pu être encore plus grave, est une nouvelle illustration de la difficulté et du danger de l'activité des sapeurs-pompiers.
Avec la vague de froid qui s'est installée, nous connaissons des circonstances particulières : les gens font tourner leurs cheminées à plein régime et cela se ressent avec un nombre d'interventions pour des feux de cheminée en croissance très nette.
Je ne peux que rappeler une nouvelle fois l'importance cruciale d'un ramonage régulier. Tant que des pompiers monteront sur des toits humides et gelés, en plein hiver, pour éteindre des incendies dus à des cheminées mal entretenues, il y aura des accidents. »

Source : http://www.lunion.presse.fr

sapeurs pompiers incendie pompier pompier en intervention secours à personne

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. seb24 vendredi 10 février 2012

le lot de sauvetage lspcc ,il ne connaisse pas dans se département?

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension

×