Tombée dans un puits de 30 mètres - Isabelle, la chatte, saine et sauve

  • Par pompiers-18
  • Le jeudi 26 janvier 2012
  • Commentaires (0)

Wiège-Faty (Aisne) Hier un important dispositif de secours a été mis en place pour sauver une chatte, tombée dans un puits de trente mètres de profondeur. Elle a été remontée amaigrie mais saine et sauve. Il est aux environs de 15 h 30 lorsque Loïc se rend un arbre à la main et une bêche, à proximité d'un ancien puits, pour y faire sa plantation. A son arrivée comme à l'accoutumée, il aperçoit quelques chats qui préfèrent s'éloigner. Dans cette rue calme de Wiège-Faty, au lieu-dit « Le Piquet Blanc », il entend miauler. Eric s'approche, c'est certain, un chat est tombé dans cette cavité. Il prévient Jeannique sa mère, qui tout de suite pense à ses deux chats. Fausse alerte ses compagnons sont bien présents, il s'agit donc comme elle dit avec le sourire des chats sans domiciles fixes. « Il y en a plusieurs ici et nous les nourrissons. D'ailleurs, ils sont toujours dans le secteur et dorment dans une cabane au fond du jardin ». Les sapeurs-pompiers de Guise sont prévenus et arrivent sur les lieux. Impuissants face à une telle situation, ils feront appel à leurs collègues du Grimp (groupe d'intervention de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux). Ils viendront de Chauny et de Saint-Quentin, au total cinq sauveteurs à auxquels il faut ajouter cinq pompiers de Guise et un conseiller technique, venu de Braine.

A l'aide d'un treuil

Sous les ordres de l'adjudant Branly, les secours s'organisent. Une corde est attachée sur un point fixe, ici un arbre, le puits est sondé pour en connaître sa profondeur, près de trente mètres. « Dans ce type d'intervention, un secouriste descend avec un oxygénomètre. A cette profondeur, nous ne pouvons prendre aucun risque et il faut s'assurer que l'oxygène est en quantité suffisante. Dans ce cas précis, il n'y avait aucun souci. Un homme du Grimp est ensuite descendu pour récupérer l'animal. Nous l'avons remonté à l'aide d'un treuil et d'une corde ». Le chat sauvé de cette fâcheuse position a été placé dans un kit de sauvetage pour faciliter sa remontée à l'air libre. Mise dans une cage, amaigrie mais saine et sauve, la chatte baptisée Isabelle a trouvé du réconfort auprès de ceux qui depuis longtemps la nourrisse. « C'est vrai que cela fait au moins une dizaine de jours que l'on ne la voyait », précise Jeannique.

sapeurs pompiers pompier pompier en intervention

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension

×