Explosion dans une usine à Gennevilliers: un mort et douze blessés

  • Par pompiers-18
  • Le vendredi 09 avril 2010
  • Commentaires (0)

un agent de sécurité a été tué et douze personnes, essentiellement des pompiers et des policiers, ont été blessées dans une explosion précédée d'un incendie d'origine indéterminée, mercredi matin dans une usine à Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

La personne décédée est le responsable de la sécurité de l'usine de transformation de carbone. Parmi les blessés figurent quatre policiers et quatre sapeurs pompiers.

Le pronostic vital est engagé pour l'un des policiers blessés, deux autres se trouvant dans un état grave et le troisième étant plus légèrement blessé, a précisé sur place la procureure adjointe de Nanterre Marie-Christine Daubigney.

Outre les quatre pompiers, on dénombre également quatre autres personnes blessées, dont un agent EDF et un employé de l'entreprise.

Le sinistre est survenu très tôt mercredi dans une usine de carbone du groupe Carbone-Lorraine. Il y a d'abord eu un incendie suivi une heure plus tard d'une violente explosion.

De l'entrée du site, situé au 41 rue Jean-Jaurès, on voyait une épaisse fumée grise s'échapper du toit d'un des bâtiments en briques rouges de l'usine. La rue était bloquée par la police, tandis qu'un grand nombre de véhicules de pompiers se trouvaient sur les lieux.

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qui s'est rendu immédiatement sur place, a estimé qu'il était "encore trop tôt" mercredi matin pour expliquer les circonstances du sinistre.

L'explosion a eu lieu dans un four à très haute température "qu'on ne peut pas éteindre avec de l'eau, ce qui a compliqué techniquement la gestion de cet incendie", a-t-il souligné.

M. Hortefeux s'est ensuite rendu à la caserne de pompiers de Gennevilliers, rue Henri Barbusse. Le ministre chargé de l'Industrie Christian Estrosi s'est également rendu sur les lieux.

L'incendie, est "vraisemblablement d'origine accidentelle", a indiqué de sont côté Philippe Courroye, procureur de Nanterre, également sur place.

"L'enquête devra déterminer l'origine du sinistre et d'éventuels manquements à la sécurité, je dis bien d'éventuels manquements", a-t-il ajouté.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension

×