Corse : 3 noyés et 147 sauvetages depuis le début de l'été en Balagne

  • Par pompiers-18
  • Le jeudi 12 août 2010
  • Commentaires (0)

Trois personnes se sont noyées et 147 ont été sauvées de la noyade depuis le début de la saison estivale contre un décès et 44 sauvetages en 2009 en Balagne (Haute-Corse), région située dans le nord-ouest de la Corse, a-t-on appris samedi auprès des sapeurs-pompiers. Trois personnes se sont noyées et un homme est toujours porté disparu tandis que 147 nageurs en difficulté ont été sauvés par les sapeurs-pompiers en Balagne depuis le début de l'été. L'an dernier, au cours de l'été, un seul décès était à déplorer et les sauveteurs n'étaient intervenus qu'à 44 reprises pour mettre en sécurité des baigneurs. En juillet, le poste de secours de la plage d'Aregno (Haute-Corse) a enregistré en une après-midi 21 mises en sécurité de baigneurs en difficultés dans la mer. Le chef du groupement des sapeurs-pompiers de Balagne, le commandant Patrick Botey, explique cette augmentation notamment par la formation récente de baïnes, ces cavités sous-marines à l'intérieur desquelles se forment de forts courants qui entraînent les nageurs vers le large lorsque la mer est agitée. "Les fortes tempêtes de l'hiver et le temps perturbé jusqu'à fin juin ont provoqué une modification de la configuration des plages et la création de baïnes", a expliqué le commandant Boutey, précisant que ce phénomène était inédit en Corse. L'imprudence de certains baigneurs constitue une autre explication à l'augmentation des secours en mer. Certains n'hésitent pas à se baigner malgré une forte houle et la présence d'un drapeau rouge sur les plages surveillées. "Ca nous arrive de sortir de l'eau la même personne deux fois en quelques heures", a témoigné un sauveteur. En cas de coups de vent, des sauveteurs patrouillent les plages non surveillées, où aucun fanion rouge ne dissuade les plagistes de se mettre à l'eau. "Ils se déplacent sur les endroits à risques, ils sont équipés d'un matériel spécifique et sont formés pour nager dans les courants", a ajouté le commandant Botey. Un père de famille de 42 ans est décédé jeudi en sauvant son fils de 10 ans de la noyade à Corbara (Balagne/Haute-Corse) tandis qu'un homme de 48 ans qui s'était également jeté à l'eau est toujours porté disparu. Les recherches pour le retrouver se poursuivent.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension