Combien coûtent les sapeurs pompiers ?

  • Par pompiers-18
  • Le mercredi 15 février 2012
  • Commentaires (0)
La chambre régionale des comptes décortique le budget des quatre SDIS Bretagne.

Délais d’intervention records pourla Bretagne par rapport au reste de la France, mais il va falloir faire des économies. Le rapport met l’accent sur le risque d’incendie budgétaire, si les dépenses des pompiers continuent à s’enflammer.

La chambre régionale des comptes tire la sirène d’alarme. Objectif : faire prendre conscience aux services départementaux d’incendies et de secours (SDIS) en Bretagne que l’heure est aux économies. Au total, on dénombre 10 000 volontaires et 2000 pompiers professionnels regroupés dans plus de 250 casernes. La Bretagne est bien pourvue en infrastructures et en matériels, dont le financement est ¼ à la charge des communes et de 3/4 à celle des départements comme l’exige le transfert des compétences signé en 2000.

Durée d’intervention : moins de 20 minutes comme le demande la loi. Le record est détenu par les pompiers du Morbihan : 13 minutes et 10 secondes en moyenne. Les pompiers bretons coûtent aussi moins cher aux contribuables : entre 44 et 66 euros par an et par habitant contre 79 euros en moyenne au niveau national. Le détail : Morbihan, 58 euros ; Finistère, 58,15 euros ; Côtes d’Armor, 44 euros 65 ; Ille-et-Vilaine, 66 euros 24. Précisons que le coût dépend de la catégorie, du nombre de caserne et d’habitants par département.

La chambre régionale des comptes relève cependant quelques imperfections et disfonctionnements. Notamment dans la mutualisation des moyens humains et matériels. Elle recommande de renforcer la coopération entre les pompiers des différents départements, d’harmoniser le système informatique pour que chaque caserne gère les hommes sur le terrain de la même manière, et de recruter davantage de volontaires qui coûtent cinq fois moins chers que les professionnels. Elle propose aussi de rationaliser les gardes.

En Bretagne, en cinq ans, le nombre d’intervention a augmenté de 15%. La plupart des interventions concerne les secours à personne à hauteur de 75%. Et cela, selon le rapport, en raison de la gratuité des interventions, de la hausse de la population et du désert médical dans certaines communes.

Source : http://bretagne.france3.fr/

sapeurs pompiers pompier secours à personne

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension