Allier: trois morts, 6 blessés dont deux graves dans un incendie à Vichy

  • Par pompiers-18
  • Le mardi 08 février 2011
  • Commentaires (0)

Trois personnes sont décédées et six personnes ont été blessées dont deux grièvement, selon un dernier bilan, dans l'incendie d'un immeuble cossu de douze étages à Vichy survenu dans la nuit de lundi à mardi et sans doute lié à un problème électrique.

Les victimes sont trois dames âgées habitant les 7e, 10e et 12e étages, dont deux auraient été intoxiquées par les fumées dans leur sommeil, a indiqué à l'AFP le maire de Vichy, Claude Malhuret.

Deux blessés graves, l'un intoxiqué et l'autre souffrant de brûlures, ont été conduits à l'hôpital de Vichy. L'un des deux doit être transporté par hélicoptère au CHU de Lyon.

Quatre autres personnes ont été légèrement intoxiquées, selon le colonel Christophe Burbaud, directeur du service départemental d'incendie et de secours de l'Allier. Une vingtaine de personnes supplémentaires seraient impliquées mais n'ont pas été blessées, a-t-il ajouté.

L'incendie, circonscrit vers 08H30, a embrasé la partie centrale de cet ensemble cossu des années 60, situé sur les bords de l'Allier, qui comprend en tout quatre entrées, noircissant sur huit étages la façade devant laquelle s'activaient encore les secours en milieu de journée.

"Nous pensons qu'une trentaine de personnes étaient dans l'immeuble au moment du drame", a précisé M. Malhuret.

Le feu aurait pris au quatrième étage peu avant 02H00 dans la nuit de lundi à mardi, se propageant rapidement aux étages supérieurs. Il serait parti d'une prise électrique défectueuse, a précisé M. Malhuret.

"Je me suis levée à 01H45, j'ai vu une coulée noire dans ma salle de bain et j'ai alerté mes voisins du dessus qui se sont rendus compte que ça brûlait chez eux et ont prévenu les pompiers", explique Florence, une habitante du troisième étage.

"Nous avons aussitôt sonné à toutes les portes, à l'interphone pour prévenir tout le monde, j'ai entendu des cris, des bruits de vitres, c'était horrible", raconte-t-elle, des sanglots dans la voix et visiblement très choquée.

Des pompiers sont venus au secours de personnes qui cherchaient à se jeter dans le vide, à l'aide d'échelles et de cordes, a expliqué M. Malhuret.

Les habitants de l'immeuble ont été évacués dans le stade Darragon où a été installée une cellule d'accueil, et une aide psychologique a été apportée à treize d'entre eux.

Plusieurs ont été relogées dans leur famille ou à l'hôtel.

En outre, les résidents d'immeubles mitoyens, dont le candidat PCF à l'élection présidentielle de 1988, André Lajoinie, ont été évacués le temps de l'intervention et ont pu regagner leur domicile dans la matinée, selon les pompiers.

"C'est l'un des plus beaux immeubles de Vichy, c'est ce qui est le plus surprenant. Le feu s'est propagé très vite par les cages d'escaliers qui ont fait un appel d'air", a souligné M. Malhuret.

Près de 150 sapeurs-pompiers de toute la région Auvergne, 50 véhicules et 18 centres de secours de l'Allier ont été mobilisés, et un poste médical avancé ainsi qu'un périmètre de sécurité ont été installés.

Les services de la police judiciaire de Clermont-Ferrand ont été chargés de l'enquête.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 
↑ Haut de page ↑

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

SITE ACTUELLEMENT EN COURS DE REFONTE,

IL EST POSSIBLE QUE VOUS PUSSIEZ RENCONTRER DES DIFFICULTEES LORS DE VOTRE NAVIGUATION SUR LE SITE

Merci de votre compréhension